PARIS | THE POEMS @ Le Petit Espace

It is my pleasure to show a new site-specific installation of THE POEMS at Carine Dolek & Olivier Placet’s gallery Le Petit Espace. „What if Darkness would be the right metaphor for the Divine?“

> Also check out the interview & review at France Fine Art <

> And the review of Huffington Post Italy <

> And the interview with Carine in L’Oeil de la Photographie <

> Another review in JBMT with a beautiful interpretation of THE KISS <

Et si l’obscurité était la juste métaphore du divin ?

L’exposition THE POEMS – how to disappear completely est la 4e exposition de notre jeune galerie,
ouverte en mai 2014.

J’ai rencontré Boris Eldagsen lors des portfolio reviews du festival de Braga, Portugal, en 2013. Il venait de remporter le prix Voies Off à Arles et j’avais trouvé son travail intrigant. Je me souviens d’avoir discuté avec lui toute la nuit, dans le dernier bar ouvert de Braga, que nous avions cherché sous une pluie diluvienne.

Le travail de Boris, que nous présentons en exposition photographique et en projection, a été une véritable découverte, une idée réjouissante de par sa transgression d’un concept aussi ancien qu’évident et la poésie de sa réalisation. La lumière est elle vraiment le bon conducteur, le bon symbole ? N’est elle pas là uniquement pour en dessiner un plus important ? Et s’il fallait voir et réfléchir par soustraction, comme dans l’art africain, plutôt que par addition ? Montrer en faisant disparaître, toucher du doigt la nature illusoire du monde, faire valser le perceptible.

Mieux que la lumière des étoiles mortes, l’espace sombre entre deux étoiles, hors d’atteinte, est exactement l’endroit de notre inconscient où Boris Eldagsen nous invite à nous promener, en pleine conscience de l’illusion sensorielle et conceptuelle de ce que nous appelons la réalité.

Carine Dolek

aDSCN7277

 

 

dDSCN7289

eDSCN7326

fDSCN7306

gDSCN7317

 

hDSCN7333

iDSCN7329